Nouveaute - Yves Pinguilly barde et griot

Aller au contenu

Menu principal :

Nouveaute



LIRE

pour déchiffrer son coeur et le monde



A LA GUERRE COMME A LA GUERRE
1914 - 1918


Le dur désir d'écrire n'est pas mort au champ d'honneur des livres en ce qui me concerne ; voici des nouveautés pour ouvrir cette année 2014. Il faudrait disposer d’un alphabet barbare sans doute pour tenter d’écrire la Première Guerre Mondiale d’hier comme celle qui cent ans plus tard se cantonne au cœur de l’Afrique, au Ködörösêse tî Bêafrîka, comme l’on dit en langue sangö.
La littérature avec ses moyens tente toujours l’impossible : faire s’épouser les mots et le réel…


Déjà la pierre pense où votre nom s'inscrit
Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places
Déjà le souvenir de vos amours s'efface
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri

Ces vers du poète Aragon témoignent depuis longtemps que la littérature sait à bon escient commémorer. 100 ans déjà… et une autre guerre mondiale est venue et mille "petites guerres" aussi terribles pour ceux qui se sont trouvés en première ligne.
Aujourd'hui, j'ai écrit de nouveau sur la der des der, pour rendre hommage à Apollinaire, pour faire vivre un soldat breton, et aussi une petite fille à l'école entre 1914 et 1918. J'ai aussi écrit sur cette sale guerre d'aujourd'hui qui a presque entièrement détruit la république centrafricaine, pays que j'aime.
Heureusement, une belle note d'optimisme arrivera en septembre, dans un bel album pas du tout guerrier…
il était une fée !





Roman, éditions Oskar, parution mai 2014



Essai sur l'Esprit nouveau, suivi d'une anthologie, éditions Oskar, parution avril 2014

___________________________________


A ces nouveautés s'ajoutera
La guerre à l'école, un album qui sortira en septembre 2014 aux éditions Rue du Monde. Concernant la Grande Guerre, deux titres, toujours disponibles sont déjà parus : en 2003 aux éditions Nathan Verdun 1916,un tirailleur en enfer et en 2007 aux éditions Oskar Rendez-vous au Chemin des Dames.

____________________________________





En librairie dès septembre 2014, un roman de littérature générale Même les poissons du fleuve pleuraient, a saussou ti balé koué ala toto.
Une histoire qui évoque avec bouffonnerie et dérision - de décembre 2012 à décembre 2013 - la terrible guerre qui pulvérisa la République centrafricaine. Ici aucun réalisme, mais une tentative par les mots de dépasser le réel pour le réinventer, le rendre plus visible.

____________________________________

Un autre album, Il était une fée…  paraîtra aux éditions Le Buveur d’Encre, en septembre. Heureusement dans ce monde où le bonheur reste à réinventer il existe de bonnes fées (ici en Bretagne) qui offrent aux enfants et aux autres des raisons d’espérer









 
Retourner au contenu | Retourner au menu